Du mec qui se prend un radiateur en fonte sur la tronche aux cahiers Clairefontaine

Mimi
De Mimi

Et là le mec se barre. En tee shirt et la bite à l’air.

Je suis trop jouasse. Et ouais. Un an sans blogguer. Et j’ai le plaisir de constater que la révolte des objets est toujours en marche .

Après le siphon à Chantilly

Capture d’écran 2017-06-22 à 06.37.42

après la friteuse meurtrière …

Capture d’écran 2016-06-28 à 18.14.06

après les parasols qui ont craqué leur slip …

Capture d’écran 2016-06-28 à 18.15.13

Après les commodes Ikea serial killeuses …

Capture d’écran 2016-06-28 à 18.04.23

Après le grille pain

Capture d’écran 2016-05-09 à 22.22.30

Après le pneu et le couteau

revolte des objets

après la CORNEMUSE

revolte des objets

Après la tronçonneuse

capture-decran-2016-10-07-a-10-41-18

après le plat de saucisses

Capture d’écran 2017-06-27 à 08.35.49

Please welcome :

 

Un radiateur en fonte putain. Mais COMMENT c’est possible de se prendre un radiateur en fonte sur la TRONCHE en pleine rue???

Et ben c’est simple, comme le précise l’article :

L’objet a été visiblement jeté depuis la fenêtre d’un immeuble résidentiel dirigé par un organisme de bienfaisance aidant les personnes souffrant de problèmes de santé mentale

Ah et bonne nouvelle, le mec est pas mort. Il a juste eu 48 points de suture à la tête et le cou fracturé.

Pendant ce temps-là, comme disait Sardou, dans le Lot et Garonne on bouffait du curé 

 

OMFG (et bravo à Jean-Gisèle pour ce choix d’illustre de maboule)

C’est donc l’histoire d’une meuf qui rentre chez elle et qui trouve un mec qu’elle connait pas dans son garage. Mais comme le précise l’article

L’histoire aurait pu être celle d’un cambrioleur pris sur le fait, mais l’intrus, uniquement vêtu d’un tee-shirt, et donc l’intimité visible à l’œil nu, avait saisi le gros chien de la famille par le cou, comme s’il tentait de le ramener vers lui. Une posture équivoque.

Et là le mec se barre. En tee shirt et la bite à l’air. Grâce au signalement donné (j’imagine le coup de fil de la meuf aux keufs), le mec est retrouvé et placé en garde à vie pour  violation de domicile et tentative de sévices sexuels sur un animal domestique. Et c’est là que le mec a balancé qu’il :

(…) était l’amant du mari qui se trouvait dans la maison au moment où sa femme est rentrée, interrompant de faits, leurs ébats sexuels.

Mais ce qu’on veut savoir c’est ce qu’il foutait à oilp avec le clebs putain. Et ben c’est simple :

Le zoophile présumé a expliqué avoir voulu prendre la poudre d’escampette en entendant revenir madame, et désireux de faire cesser les aboiements du chien, avait tenté de l’attraper pour le remettre dans la maison.

#TOUTCAPOURCA

Sinon y’a ce petit échange qui m’a bien fait marrer

Et je ne pouvais pas vous quitter sans vous informer que

OMFG.

Et je termine avec un joli tweet

 

Commenter