Top 10 des bonbecs trop dégueus qu’on a tenté de nous faire bouffer quand on était mômes

Mimi
De Mimi

C’est moi où on nous a fait gober que c’était des souris alors qu’en fait c’était des bites?

J’ai passé mon enfance à acheter des bonbecs chez le marchand de journaux, Monsieur Salomon. C’est à cause de lui que j’ai viré acheteuse compulsive. Les bonbons étaient à droite de son comptoir, dans des casiers en bois. J’étais accro aux bouteilles de coca, aux frizzy pazzy, aux bananes et aux pépites (les graines de tournesol).

Capture d’écran 2015-07-02 à 21.02.45

Et aux nounours en guimauve Bouton d’Or et aux Malakoffs.

Capture d’écran 2015-07-02 à 21.04.37

Mais faut l’admettre, des bonbecs y’en avait des sacrément dégueus. Qu’on achetait en vrac au marché ou que les potes de mes parents ou de mes grands-parents nous offraient quand on allait se faire chier chez eux. Voici donc le Top 10 des bonbecs trop dégueus qu’on a tenté de nous faire bouffer quand on était mômes

1- Les petits pois aux lardons

pois lardons 2

Rien que la photo me donne encore envie de gerber. Qui? Mais qui s’est dit, tiens les mômes bouffent pas de petits pois aux lardons, viens on leur en fabrique en bonbecs bien dégueus c’est clair qu’ils vont tout becter?

2- Les poubelles

poubelles 2

Là au moins le packaging était totalement raccord avec le contenu. C’était non seulement immonde mais aussi méga acide.

3- La Boule magique ou Boule de Mammouth

Capture d’écran 2015-07-02 à 17.47.20

Ces boules étaient tellement grosses qu’on arrivait à peine à les garder dans la bouche. Y’avait plusieurs couches successives de couleurs différentes avec des gouts bien degueus pour arriver à un chewing gum qui avait zéro gout. Fallait des heures pour y arriver à ce putain de chewing gum super nase.

4- Les bonbecs de vieux

– fraise

Quand t’allais chez des vieux avec tes parents non seulement tu te faisais chier comme un rat mort. Le highlight de la visite c’était quand le vieux te proposait des bonbecs. Et que là il te sortait ses parpaings à la fraise. Imbouffables.

5- Les Quality street

Quality Street

Tes parents avaient forcément des amis qui vivaient sur une autre planète et qui déboulaient avec une boite de quality street pour te faire plaisir. Des gens qui devaient aussi se marrer quand il se brûlent. Et qui avaient pas de mômes, forcément.

6- Les biberons de bonbecs

biberons

A vomir, tout simplement

7- Les petits Jesus (qui ressemblaient aussi à des bonnes-soeurs)

Capture d’écran 2015-07-02 à 17.40.43

Jesus

En espèce de meringue dégueulasse. Vomito.

8- Les souris en chocolat

souris

C’est moi où on nous a fait gober que c’était des souris alors qu’en fait c’était des bites?

9- Les boules de coco

boules de coco

Trop sucré, bourratif, impossible à finir et une fois que t’en avais bouffé un morceau, tu savais plus où le foutre alors que tu rêvais juste de le foutre à la poubelle mais non tu le gardais dans la main alors que ça collait dans la paume grave.

10- Les mures et les framboises

 

Capture d’écran 2015-07-02 à 17.43.03

La texture granuleuse à l’extérieur. L’intérieur gélatineux. Tellement beurk. Comment c’est possible de transformer des fruits aussi bons en bonbecs aussi ignobles?

1 commentaire

  • Les bonbecs de vieux, comme les Quality Street d’ailleurs, c’est ce qu’on appelle des « bonbons ».
    Les caramels Wrer… Wer… Ver… MERDE ! Les caramels au beurre salés sont par exemple des bonbons. Ils ont d’ailleurs fait encore pire avec des caramels à l’aspartame.

Commenter