Top 10 des jouets qu’on a surkiffés à Noël quand on était mômes

Capture d’écran 2015-12-18 à 23.02.12

Quand j’étais môme, noël ça commençait dans la boite aux lettres. Avec les catalogues de jouets des grands magasins. Sans oublier les dernières pages du catalogue automne-hiver de la Redoute hein. Je pouvais passer des heures à les lire. A les éplucher.

Capture d’écran 2015-12-18 à 23.34.48

A avoir envie de tout.

Capture d’écran 2015-12-18 à 23.34.05

A passer des commandes improbables dans tous les sens. Mais sous le sapin, c’était souvent une autre histoire. #enfantmartyr. Mais c’était quand même magique. Voici donc le Top 10 des jouets qu’on a surkiffés à Noël quand on était mômes.

1- Le Simon

Capture d’écran 2015-12-18 à 14.38.09

Je crois que je n’ai jamais été aussi jouasse que le Noël où j’ai eu un Simon. Le Simon de Poche. Celui qui faisait la taille de ton avant-bras et auquel tu pouvais jouer TOUT SEUL. Ce soir de Noël-là, mes parents avaient eu la bonne idée d’aller au restau où j’ai fait chier toute la salle avec mon Simon. #Priceless

2- Le 33 Tours de Non Homologué

 

Capture d’écran 2015-12-18 à 13.18.21

Pour le noël de mes 11 ans, j’ai failli péter une durite en déchirant le papier cadeau. C’était exactement celui-là avec l’autocollant « Contient je marche seul et je te donne ». C’était certainement une grosse feinte de ma mère pour que j’écoute autre chose que A-HA.

3- Un Bisounours

Capture d’écran 2015-12-18 à 13.18.40

J’ai eu un Bisounours jaune, celui qui s’appelait « Gros Gâteau » l’année où j’ai découvert que ma mère planquait les cadeaux en haut de son armoire de fringues. #planquedemerde

4- Une dinette

Capture d’écran 2015-12-18 à 23.33.49

Je me souviens parfaitement du Noël où j’ai eu ma dinette. Mon grand-père et ma grand-mère qui s’engueulaient pour la cuisson de la dinde devant le four. Pendant que nous, on pétait la dalle. Mais pas de repas sans apéro. Où mon grand-père arrêtait pas de gueuler que fallait pas se bourrer de cacahuètes. Le repas qui dure 15 heures avec passage de ramasse miettes entre les plats. Demander toutes les cinq minutes si tu peux sortir de table. Rejoindre tes cousins dans l’atelier de Papy pour mater son calendrier porno. Ouvrir en loucedé la boite de biscuit Delacre et taper dans ceux du dessous. Retourner à table. Se battre pour les nains sur la bûche. Mater les grands jouer à la belote. Au scrabble. Et se remettre à table. Gerber dans la voiture au retour. Check.

5- Un Mako Moulage

Capture d’écran 2015-12-18 à 13.24.07

Le bonheur d’ouvrir les sachets de plâtre des mako moulage. De les mélanger avec de la flotte. De remplir les trucs en plastique rouge. De suspendre ta création au dessus d’un pot de yaourt en verre après avoir emboité les peignes en plastique.

Capture d’écran 2014-10-06 à 22.25.36

La démouler en lui brisant les mains, les pieds et la tête. J’avoue. J’ai jamais réussi à démouler un personnage sans lui péter un truc. Sans parler de l’étape peinture digne du massacre. Encore un jeu de merde qui ressemblait jamais à ce que ce con de gosse arrivait à faire dans la pub.

6- Un Kiki

Capture d’écran 2015-12-18 à 13.27.47

Le kiki de tous les kikis. Slogan de merde. Mega efficace car jamais oublié. Et les fringues de Kiki pour l’habiller. Et écouter la chanson de Kiki. #bonheur

7- Un jeu éléctronique

Capture d’écran 2015-12-18 à 23.02.12

 

Mon premier jeu éléctronique. Quand je l’ai trouvé sous le sapin, c’était dément. Je l’ai pas lâché pendant des mois. Au milieu y’avait Mickey avec un panier qui devait récolter un max d’oeufs des poules pondeuses sans qu’un seul ne tombe par terre. J’ai envie de chialer rien qu’en regardant cette photo. Et puis l’année d’après j’ai eu celui-là :

Capture d’écran 2015-12-18 à 23.07.25

Un double écran putain.

8- Un vélo

Capture d’écran 2015-12-18 à 23.24.48

Sur cette photo du 25 décembre 1979 j’ai 4 ans. Mon papy et ma mamie m’ont offert ce vélo de OUF. Je suis dans la cour devant leur maison. Comme vous pouvez le constater, je suis trop trop jouasse. 3 jours après je me le suis fait piquer devant mon immeuble. Ma mère m’a fait jurer de jamais le dire à mes grands-parents. Qui s’en seraient jamais remis. Et moi donc putain.

 

9- L’Eau de Toilette Chèvrefeuille d’Yves Rocher

Capture d’écran 2015-12-18 à 23.11.01

 

J’avais 7 ans ce noël là. C’était MON parfum. J’ai couru avec. Et je l’ai éclaté sur le carrelage de la salle de bains. Je peux encore entendre mon père me gueuler dessus.

10-  Mon tourne-disque Philipps Rouge

Capture d’écran 2015-12-18 à 23.14.02

Un cadeau de ma mémé Paulette. On a eu le même avec ma cousine Karen. Peut être mon cadeau préféré EVER. C’était comme une malette. Le couvercle c’était l’enceinte. A travers les petits carrés qu’on voit sur la photo y’avait de la mousse et j’adorais passer mes doigts à travers. J’y ai passé tous les 33 Tours de Chantal Goya, les 45 Tours de Karen Cheryl (surtout les nouveaux romantiques), ceux de Lio et de Rémi Bricka. Ouais. Jean-Michel Goût de chiottes c’est moi.